Le recours au commissaire aux comptes

Lors de la création, ou de la vie, de votre entreprise, vous pouvez être amenés à faire « auditer » vos comptes parce que la loi l’exige, ou que votre démarche est volontaire.

L’objectif de la certification de vos comptes demeure le même : vous garantir, en toute indépendance, la fiabilité et la transparence de l’information financière délivrée par votre entreprise aux tiers au travers d’une démarche d’audit normée.

Le commissaire aux comptes exerce sa mission légale dans le cadre d’un mandat de 6 ans et articule son intervention par étapes, de l’acceptation du mandat à la formulation de son opinion.

Notre Cabinet en tant qu’expert-comptable pourra vous conseiller lors des cas de recours à un commissaire aux comptes; notre cabinet pourra même être nommé en tant que commissaire aux comptes d’une entreprise répondant aux critères légaux.

Notre cabinet peut également intervenir dans le cadre de missions légales relatives à des opérations spécifiques (fusion, scission, apports…)

Les missions de commissariat aux apports, à la fusion…

Lors de la création, ou de la vie de votre entreprise, vous pouvez être amenés à fusionner plusieurs de vos entreprises ou effectuer un apport de biens ou de titres à une nouvelle société ou à une société déjà existante.

Cette décision nécessite un accompagnement sur les différentes problématiques qui sont comptables, fiscales, sociales et financières. Nos différentes équipes se proposent de vous dresser les différents enjeux des opérations de fusions, d’apports ou de toute autre opération de réorganisation afin de vous accompagner dans la solution qui répond le mieux à vos objectifs.

Notre cabinet peut également intervenir dans le cadre de missions légales de commissaire aux comptes relatives aux opérations spécifiques (fusion, scission, apports…)